Copyright 2008-2018 - FEDJF - Mentions légales



Communiqué institutionnel

          

 

17.01.2018 (MAJ 29/01/18) - Notre Dame des Landes - la FEDJF salue l'abandon d'un projet basé sur des études biaisées, et appelle à nouveau à une issue sans violence, après son appel en ce sens dès le 17/12/17.

Depuis ses réactions et préconisations dès la parution du rapport des médiateurs en décembre 2017 déjà (en images et liens ci-dessous), la FEDJF se réjouit d'avoir pu constater, dès la décision du Gouvernement et sa demande en ce sens, le dégagement immédiat par les zadistes, des blocages de la circulation.
(MAJ 29/01/18) La FEDJF rappelle que la force publique n'est légitime dans un Etat de droit que lorsque des décisions sont prises dans le respect des droits de toutes les parties prenantes, en particulier leurs droits fondamentaux (droit à un procès équitable etc.) mais pas seulement ; ce qui n'est évidemment pas le cas si une décision (ou mille) est prise sur la base d'études biaisées, et d'étouffement de la parole de certaines parties prenantes. Le terme "autorité", n'est pas le synonyme du terme "autoritarisme" ni du terme "violence", tout au contraire.












Rappel ci-dessous des réactions déjà en décembre 2017 sur le sujet, avec en lien infra le rapport des médiateurs.



En lien ici, le rapport des médiateurs, à lire.